La zone de conservation de Ngorongoro a été créée en 1959. Celle-ci est située à l’ouest d’Arusha, couvrant une superficie de 8292 km² et est composée de plaines, de savanes, de forêts et de forêts de savane. La zone comprend le cratère Ngorongoro, les gorges et le Ndutu d'Olduvai, le cratère Empakai, la montagne Oldonyo Lengai et le sable Shifting (ce sable a la forme d'une demi-lune et se déplace en moyenne de 17 mètres chaque année).

Le nom Ngorongoro ( qui signifie le bruit de la cloche qui est autour du cou des vaches) est originaire des Maasaï. Cette région est partagée avec la faune et le maasaï semi-nomade. Les cratères de Ngorongoro et d’Empakai sont réservés exclusivement à la faune, tandis que le reste de la zone de conservation est partagé par la faune, les humains et le bétail. Les Maasaï sont les principaux habitants de Ngorongoro et sont des pasteurs qui se déplacent avec leurs troupeaux de bovins, d'ovins, de chèvres et d'ânes à la recherche de pâturages et d'eau. Au cours des dernières années, les Maasaï ont été encouragés à travailler sur les terres et à compléter leur régime alimentaire traditionnel à base de lait et de viande.

Le cratère de Ngorongoro (l'attraction principale de la région) est la plus grande caldera (terme de volcanologie qui désigne une vaste dépression de forme circulaire ou elliptique) du monde dont les murs sont encore intacts. Avec une profondeur de 610 mètres sous le bord du cratère, il a une superficie de 304 km² et un diamètre de 19 km. Le cratère abrite plus de 25 000 animaux tels que : des gnous, des zèbres, des gazelles,des éléphants, des élands, une grande population de lions, des hyènes, des chacals, des buffles, des rhinocéros noirs, des léopards, des guépards, des chiens sauvages et des girafes. Ces animaux ont été trouvés dans la zone de conservation à la suite de l'éffondrement du volcan.

La zone de conservation de Ngorongoro comprend également la gorge d'Olduvai (qui s'appelait à l'origine la gorge de Oldupai,  signifiant sisal, plante paléoanthropologique) où les fossiles des premiers êtres humains ont été découverts par les Dr Louis et Mary Leakey. Avant cette gorge, la région était composée d'un lac au fond plat, mais en raison de fréquents tremblements de terre et de la Vallée du Grand Rift (série de failles et de volcans), le lac s'est asséché, laissant la gorge se former.